Écouter l'Univers

On observe l’Univers avec la vue depuis la nuit des temps, à travers nos yeux dans l’antiquité jusqu’aux télescopes spatiaux de nos jours. Toutes ces représentations sont visuelles, elles s’appuient sur la lumière qui nous parvient de plus ou moins loin. Cette lumière est captée et retranscrite sur une photo ou imprimée dans notre mémoire. Mais pour écouter quelque chose il faut du son, or celui-ci ne se déplace pas dans le vide. Il n’y a donc aucun moyen pour lui de nous parvenir depuis le vide spatial…

Eh bien pas vraiment. Je vais vous faire (peut-être) découvrir une méthode que la NASA a développée pour pouvoir écouter l’Univers. On la nomme « Sonification ». Cette méthode vient de la collaboration entre le groupe de chercheurs SYSTEM Sound et la NASA. Le procédé qu’ils ont développé consiste à attribuer une intensité sonore à la luminosité de l’image, plus l’endroit de l’image est lumineux, plus le son perçu sera fort. La photo est alors découpée par palier sur la longueur. Plus on monte sur la photo, plus la fréquence est élevée et donc le son perçu aigu. On « lit » l’image de gauche à droite et on obtient une image qui s’écoute ! Voici un premier exemple de sonification élaboré par SYSTEM Sound. Le résultat obtenu est assez déstabilisant :


https://www.youtube.com/watch?v=IHIwDHsrGOc&feature=emb_logo


Une autre représentation de la NASA reprend ce principe sur une image du centre de notre Galaxie, la Voie lactée. Voici l’image que l’on cherche à sonifier :

Crédit : http://www.nasa.gov/sites/default/files/thumbnails/image/sonify.jpg


Pour cette photo, la NASA à fait quelques modifications. En effet, la luminosité est plutôt homogène, elle n’est plus aussi ponctuelle que celle de la photo de l’exemple précédent. Le groupe chargé de la sonification a attribué à chaque amas d’étoile ou étoile très brillante, les points ponctuels de luminosité sur la photo, des notes de musiques. À la manière de la sonification précédente, les notes attribuées sont plus aigües lorsque l’on se dirige dans le haut de la photo. Le résultat est plus harmonique que celui de la vidéo précédente du fait de l’homogénéité de la luminosité. Voici le résultat, que nous pouvons écouter :

https://www.youtube.com/watch?v=3N9RnmwIWbA


Ces vidéos n’ont pas pour but de créer les nouvelles musiques de l’année. Elles ont été développées pour étendre nos approches de l’Univers. Découvrir ce que peut apporter une vision différente de l’espace et des astres lointains grâce à des moyens innovants issus de technologies récentes. Ces résultats peuvent dévoiler de nouveaux aspects de l’Univers et de la musique : Que se passe-t-il si nous modifions les fréquences ? L’Univers est-il « harmonique » ? En tant que musicien, ces sons sont de nouveaux outils pour explorer l’univers de la création musicale qui n’a rien à envier à notre espace, rempli d’étoiles et autres astres fascinants. Nous verrons dans les prochains articles, comment les scientifiques décrivent le son d’autres astres spatiaux comme les pulsars et comment pouvons-nous faire de la musique avec.


Kélian Renoux


Bibliographie et articles relatifs au sujet qui peuvent vous intéresser :

https://www.nasa.gov/content/explore-from-space-to-sound


39 vues0 commentaire

ARTICLES RECENTS