Les nébuleuses, des merveilles de l’Univers

De tous les objets que contient l’Univers, il y en a qui se démarquent par leur beauté, c’est le cas des nébuleuses. En effet par leur couleurs et leur formes, elles paraissent tout droit sorties d’un autre monde et c’est ce que vous pourrez constater à travers cet article.

Tout d’abord, une nébuleuse, c’est un objet céleste composé de gaz raréfié, de plasma ou de poussières interstellaires. Nous pourrions faire une comparaison avec ce que connaissons tous sur Terre : les nuages, qui sont composés d’eau. En en dehors de notre planète et dans l’immensité de l’Univers, ces nuages sont composés de gaz et de poussières interstellaires et ils sont appelés nébuleuses.


Une nébuleuse, c’est surtout un objet jouant un rôle très important au sein de l’Univers car elles permettent la formation d’étoiles. En effet, sous l’effet de la gravitation, il semble qu’elles s’effondrent et forment des étoiles ; il s’avère d’ailleurs que notre système solaire provient d’un tel objet. Il existe deux types de nébuleuses : les diffuses, qui réfléchissent la lumière, et les obscures qui l’absorbent.


La nébuleuse de l'Hélice ou NGC 7293 vue par le télescope spatial Spitzer


Lorsque nous parlons de ces objets célestes, il est important de citer la nébuleuse du crabe qui est l’une des plus anciennes que l’homme a observé. En effet, sa première observation date de l’an 1054 et a été réalisée par un astronome chinois lorsqu’elle s’est formée après l’explosion d’une étoile.


Sur cette image, on se rend assez bien compte de la complexité des formes, on pourrait même avoir du mal à croire que de telles couleurs puissent exister dans l’immensité de l’Univers, qui nous parait tant obscur.


Image de la nébuleuse du crabe, prise en 24 fois par le télescope spatial Hubble


Vous avez ainsi pu constater que certaines nébuleuses sont particulièrement frappantes tant par leur éclat que par leur forme, et il en existe une qui possède ces deux qualités, c’est la nébuleuse de l’Hélice.

Cette nébuleuse a été découverte en 1824 par un astronome allemand et est une des plus proche de nous, située à environ 700 années lumières de la Terre. Sa forme est très particulière, les premiers à l’avoir observé y ont vu deux anneaux entrelacés et c’est de là que vient son nom, d’autres y ont vu un œil, ce qui lui a d’ailleurs valu le surnom d’œil de Dieu.


La nébuleuse de l'Hélice ou NGC 7293 vue par le télescope spatial Spitzer


D’autre part, c’est une nébuleuse « planétaire », c’est-à-dire qu’elle découle de la mort progressive d’une étoile, qui a petit à petit cédé des couches de gaz. Par ailleurs, la couleur rouge que nous voyons au centre de celle-ci correspond aux dernières couches de gaz évaporées lors de la mort de l’étoile.


Finalement, les nébuleuses présentées dans cet article sont parmi les plus belles découvertes, et quand bien même nous n’en connaissons qu’une infime partie, elles nous montrent déjà à quel point l’Univers regorge de curiosités et de merveilles.


Bibliographie et articles relatifs au sujet qui peuvent vous intéresser :

- http://www.astronoo.com/fr/articles/nebuleuse-helice.html

- https://www.futura-sciences.com/sciences/photos/astronomie-splendeur-ciel-profond-1005/astronomie-nebuleuse-helice-oeil-dieu-6638/

- https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronomie-dumbbell-nebuleuse-planetaire-spectaculaire-25010/

71 vues1 commentaire

ARTICLES RECENTS