top of page

PATROUILLE CARTOUCHE DORE ET PATROUILLE DE FRANCE : UNE FRATERNITE DANS LES CIEUX DE LA VOLTIGE FRANÇAISE

Depuis 1931 la Patrouille de France incarne le savoir-faire de l’armée de l’Air et de l’Espace. Ses démonstrations révèlent au monde entier l’excellence de l’industrie aéronautique française.


Les pilotes de la Patrouille de France sont des experts dans leur domaine. Ils comptabilisent chacun au minimum 1500 heures de vols et ont pour la plupart la qualification de « Chef de Patrouille ». Certains sont issus de l’Ecole de l’Air.


En 1976, l’Ecole de l’Air formait ses élèves sur des Fouga CM170 Magister. Cet avion disposait de nombreuses qualités notamment sur sa stabilité et sa maniabilité. Cela en faisait un avion parfait pour des manœuvres acrobatiques avancées. Cependant, en raison des coûts de la maintenance qui finirent par être trop élevés, l’Armée de l’Air décida de lancer un appel d’offre. Elle était à la recherche d’un avion stable, maniable avec un faible coût de maintenance. De plus, cet avion devait être configurable en tandem pour la formation des pilotes.


Le TB-30 Epsilon de la société SOCATA est sélectionné par l’Armée de l’Air en février 1979. Deux prototypes sont commandés afin d’analyser les potentielles modifications nécessaires. Les essais en vol de ces prototypes révéleront un avion instable en lacet. Pour résoudre ce problème une quille ventrale est installée, sa dérive se voit agrandit ainsi que son envergure.


Photo de la quille ventrale du TB-30 Epsilon (@Louis-Maxence CABEAU)


Une fois les modifications apportées aux prototypes, l’Armée de l’Air commande 30 avions. Une autre commande sera faite plus tard. Au total ce seront 150 avions qui seront livrés à l’Ecole de l’Air. Les livraisons des TB-30 s’échelonneront de 1983 à 1989. Ils seront officiellement mis en service en 1984 et seront utilisés sur la base aérienne 709 de Cognac en région Nouvelle-Aquitaine.


Les élèves pilotes au cours de leur formation s’entraineront sur des TB-30 Epsilon ainsi que sur les Alpha Jet (avion qui sera utilisé par la Patrouille de France). Rapidement le TB-30 Epsilon sera surnommé « Zébulon » par les élèves pilotes.

Les TB-30 Epsilon furent utilisés pour diverses missions de l’Armée de l’Air. En 1989, ils comptabilisent déjà 100 000 heures de vol. A cette occasion une patrouille aérienne éphémère fut créé.


La Patrouille Cartouche Doré est née en 1989 sur la base aérienne de Cognac et est composée par trois TB 30 Epsilon. Elle réalise un premier meeting aérien en arborant une livrée noire et or. Les meetings suivants seront faits à l’étranger. Afin de mieux différencier cette patrouille, elle reçoit un insigne Cartouche Doré. L’année 1994 marqua un changement majeur dans l’histoire de la Patrouille Cartouche Doré.

Pour le cinquantenaire du Débarquement en Normandie la patrouille est sollicitée. A cette occasion elle reçoit une livrée bleue et blanche. L’engouement du public pour cette patrouille est tel qu’elle devient officiellement une équipe de représentation de l’Armée de l’Air. Elle rejoint ainsi la Patrouille de France et devient sa « petite sœur ».

"Cartouche" c’est l’indicatif radio de l’escadron, "doré" est celui de la patrouille. Une association des deux a ainsi donné son nom à la patrouille.

L’histoire de la patrouille sera aussi marquée par le deuil de deux membres, Christophe Farnier et Xavier Chavarot. Un hommage leur sera rendu par la patrouille.

Le 23 octobre 2016 marque la dernière représentation de la Patrouille Cartouche Doré.  Un mois plus tard l’Armée de l’Air annonce la mise en sommeil définitif de la patrouille.

Au cours de sa vie, la Patrouille Cartouche Doré aura réalisé plus de 450 représentations. En parallèle les TB-30 Epsilon auront formé plus de 3500 pilotes pour un total de 650 000 heures de vol. Une cérémonie sur la base 709 de Cognac marquera la fin de l’histoire de la petite sœur de la Patrouille de France au même endroit où celle-ci a commencé.


Aujourd’hui, les avions de la patrouille cartouche doré sont exposés au musée de l’Air et de l’Espace au Bourget. Un exemplaire est aussi en exposition aux Ailes Anciennes à Blagnac.











Tb-34 Epsilon de la patrouille Cartouche doré exposé aux Ailes Anciennes à Blagnac (@Louis-Maxence CABEAU).


Bibliographie

Exposition du TB-30 Epsilon aux Ailes Anciennes à Blagnac :

En mémoire de la patrouille Cartouche Doré, Frederic Duterrage : https://www.enmemoiredesdores.fr/les-pilotes/

La patrouille "Cartouche Doré" a donné une ultime représentation avant sa mise en sommeil, Laurent LAGNEAU, 29 Novembre 2016


46 vues0 commentaire

댓글


ARTICLES RECENTS

bottom of page