top of page

Quel avenir pour les cimetières d'avions

Qu’est-ce qu’un cimetière d’avion ?


Un cimetière d’avions est une zone de stockage pour des avions en fin de vie. Après des années de services, à cause de la présence d’une technologie obsolète ou parce qu’ils ne sont plus rentable, ou encore faute de budget suffisant, ces aéronefs finissent dans ces zones de stockage. La majorité de ces aéronefs y sont conservés après avoir été privés de tous leurs composants réutilisables. Il ne reste ainsi que leur carcasse volumineuse. C’est pour cette raison qu’ils sont réunis dans des zones de stockages, funestement nommées « cimetières d’avions ». Ils se situent généralement au cœur de zones désertiques ou bien sur d’anciens aéroports désaffectés. Cependant, ces dernières années, des techniques permettant le recyclage de ces appareils ont vu le jour. Ainsi nous pouvons nous questionner quant à l’avenir de ces cimetières.


Pourquoi existent-ils ?


Quand un avion a terminé sa vie opérationnelle, il est envoyé dans d’immenses zones désertiques où s’étendent des carcasses d’avions à perte de vue. Les déserts, comme ceux dans le sud-ouest des États-Unis, sont des endroits propices pour ces cimetières qui sont, à cause de la taille des aéronefs stockés, très vastes. De plus, le climat sec réduit considérablement le risque de corrosion et rallonge donc la durée de vie des composants et ainsi le temps de stockage possible. Le meilleur exemple est le « Boneyard », dans l’Arizona aux États-Unis, qui est le plus grand cimetière d’aéronefs militaires du monde.




Image de "The boneyard", Arizona, États-Unis


Cependant, ces dernières années, le recyclage de ces carcasses devient possible, et deviendra une solution viable pour vider les cimetières actuels. Ainsi, les avions qui pour le moment étaient dans les cimetières pour une durée indéterminée, verront la porte de sortie en pièces détachées.

Il faut savoir qu'au cours de la vie d'un avion, des pièces sont changées. Ainsi, quand l'avion arrive pour être démantelé, il se peut que des éléments soient encore en bon état. Dans le cas où l'avion est trop vieux, il est envoyé au recyclage. Ce recyclage se divise en trois étapes. On récupère les pièces qu’il est possible de réutiliser puis on passe à l’étape de dépollution. Cette étape vise à extraire tous les éléments sensibles de l’appareil tel que le kérosène restant. Ensuite les métaux qu’il est possible de retirer de la carcasse sont découpés pour être fondus puis réutilisés.

En attendant que ce long processus se mette en place et soit achevé, les avions sont stockés dans ces zones immenses baptisées « cimetière d’avions »

Quel est leur avenir ?


Avec la démocratisation de la pratique du recyclage et le développement de technologies pour parvenir à ces fins, le nombre de cimetières d’avions cessera d’augmenter dans un premier temps, puis va fortement réduire car la capacité de recyclage sera supérieure au nombre d’avions finissant leur service. Ainsi les zones qui servent uniquement au stockage de ces appareils vont disparaitre, laissant peu à peu place à des lieux où les appareils seront en attente d’une deuxième vie. Ainsi il existera toujours de grandes zones désertiques remplies de vieux aéronefs, mais ces derniers y seront entreposé pour une durée limitée avant d’être recyclés.


Sources :


172 vues0 commentaire

Комментарии


ARTICLES RECENTS