Souriez... vous êtes photographiés !

De la simple observation à l’œil nu durant la Préhistoire aux technologies les plus poussées que l’on peut connaitre aujourd’hui, le ciel a toujours fasciné les hommes. En 763 avant notre ère, les Mésopotamiens observaient déjà les éclipses solaires. Par la suite, de nombreux écrits furent recensés. Cependant, l’œil nu ne suffisait plus, les scientifiques du monde entier décidèrent alors de créer des instruments capables de voir encore plus loin de manière encore plus précise et par la suite, de pouvoir capturer ce qu’ils observaient pour pouvoir l’étudier ; c’est ainsi qu’est née l’astrophotographie... Mais savez-vous quel était le premier cliché stellaire ? Non ? Eh bien venez découvrir l’histoire de la photographie du ciel juste en-dessous !


Cependant, avant de vous lancer dans votre voyage historique, il vous faut connaître le vocabulaire nécessaire :

  • Daguerréotype : « Le daguerréotype est un procédé photographique, datant du XIXe siècle, qui a permis, pour la première fois, de fixer les images à l'aide d'eau chaude saturée en sel marin » (d’après Futura Science).

  • Magnitude apparente : « Le terme magnitude apparente est employé pour définir la perception que nous avons de la luminosité d'une étoile dans le ciel » (d’après Futura Science), ainsi, plus la magnitude est faible, voire négative, plus l’objet céleste est brillant et inversement, plus la magnitude est grande, plus il est difficile de voir l’astre en vue de sa faible intensité lumineuse (dans notre cas, un télescope performant sera capable d’observer de grandes magnitudes).


L'histoire de la photographie stellaire :

Ainsi, la photographie stellaire s’est imposée comme nécessaire pour permettre aux hommes de découvrir et de voir des choses non-visibles à l’œil nu. Elle a permis de mieux comprendre les objets célestes qui nous entourent. Ses débuts sont encore récents à l’échelle de l’histoire humaine, mais son évolution est remarquable. Et ce n’est qu’un début, car de nombreux autres projets voient le jour avec pour but d’essayer de comprendre un peu plus l’origine de notre immense Univers. En effet, les avancées technologiques continues permettront de voir toujours plus loin. Et plus un télescope sera capable d’observer des astres lointains, plus les astronomes seront capables de remonter dans le passé et ainsi de peut-être trouver des réponses aux questions existentielles de l’humanité…


Crédit photo : Louise Dewailly


Bibliographie et articles relatifs au sujet qui peuvent vous intéresser :

50 vues1 commentaire

ARTICLES RECENTS