top of page

Le Cercle des machines volantes

L'association Le Cercle des machines volantes regroupe des passionnés d’aviation. Ils rénovent et reconstruisent des avions de collection. Ainsi, ils font vivre des pans de notre patrimoine aéronautique ancien.


Le Cercle des machines volantes (ou CMV) est une association fondée en 2007 par Frédérick et Alexandre Collinot, sur le terrain d’aviation de Margny-lès-Compiègne (LFAD). Objectif : faire vivre le patrimoine aéronautique français et l’aviation d’avant 1940. Ils sont rejoints par des dizaines de membres tous passionnés par l’aéronautique et l’aviation ancienne. Chacun des membres travaille bénévolement à l’ensemble des projets de rénovation et de reconstruction d’avions anciens. En ce début 2023, deux projets de construction sont en cours : le Latécoère 28 et le Mauboussin M.202.



Un Latécoère 28. Il n'en existe plus aucun en état de vol dans le monde. En utilisant des pièces anciennes d'origine (comme le moteur) et en fabriquant avec les méthodes de l'époque les pièces manquantes, le CMV a pour projet d'en construire un nouvel exemplaire. (Airwar.ru)

La collection du CMV compte une dizaine d'appareils. Point fort : la grande majorité d'entre eux est en état de vol. De plus, certains sont des modèles très rares, voire uniques comme le Latécoère 28, avion mythique de l’Aéropostale.


On ne peut pas faire revivre cette aviation-là sans en partager les valeurs et le goût avec un maximum de curieux et de passionnés. C’est pourquoi le CMV organise chaque année (ou presque) un meeting sur l’aérodrome de Margny-lès-Compiègne durant lequel la collection est présentée au public, en vol ou en exposition au sol. C'est le Compiègne Aéro Classic, dont le thème varie chaque année : Normandie-Niemen, Bataille de France, Aviation de la Grande Guerre…


Le CMV travaille régulièrement avec l’UTC de Compiègne, qui est une école d’ingénieurs. Cela permet aux étudiants qui s’intéressent à l’aviation d'apprendre avec les « anciens » diverses techniques de fabrication et de se familiariser avec l'histoire de l'aviation. Et en contrepartie, pour les rénovations, le CMV peut se servir de certains équipements dont les étudiants disposent à l'UTC.



Dans le hangar du CMV. A gauche, le Yak-11 vu à partir de l'empennage. A droite, les ailes du Stampe Sv-4, puis le T-6 de la Navy et, tout au fond, le Morane Saulnier MS-317. (Nathan Roussel)



Pour tout savoir sur le Cercle des machines volantes

Tous les avions et tous les projets de l'association sont présentés sur le site Le Cercle des machines volantes, Bienvenue dans cette aventure passionnante !



91 vues0 commentaire

ARTICLES RECENTS

bottom of page