Le mirage 2000, un avion multi rôles

Tout commence le 12 décembre 1975. L’armée de l’air française, ayant abandonné le programme ACF (avion de combat futur), se tourne vers la société française Dassault Aviation et son avion monoréacteur à ailes delta, le Mirage Delta 2000. A l’époque, il est nécessaire, pour la France, de posséder un avion permettant de rivaliser, d’un point de vue militaire, face aux grandes puissances.

En 1976, l’armée de l’air commande quatre Mirage 2000C monoplace. Deux ans après, le premier prototype s’envole annonçant la naissance de l’avion de chasse le plus utilisé par la France à ce jour. Les premiers Mirage 2000 sont mis en service le 2 Juillet 1984 dans la deuxième escadre de chasse située à Dijon. L’armée de l’air commande une version biplace, en 1979, destinée à l’assaut nucléaire, et ce n’est que l’année suivante que le prototype d’entrainement, le

mirage 2000B, effectue son premier vol. Une version bien plus adaptée et améliorée est alors mise en service le 3 février 1988, ainsi, le Mirage 2000N entre dans l’armée de l’air française. Suite à un appel d’offre de la DGA (Direction générale de l’armement), Dassault Aviation développe le mirage 2000-5. Plus performant et munit de nouvelles technologies, il est destiné aux opérations air/air ou encore aux opérations air/surface.

Aujourd’hui, 400 exemplaires sont en service dans le monde entier. En effet, selon Dassault Aviation, le Mirage 2000 est une référence mondiale en termes de disponibilité, de maintenance et d’évolutivité. Ainsi, 286 exemplaires de l’avion ont été exportés dans huit pays différents tels qu’aux Emirats Arabes Unis, en Egypte, au Brésil, au Pérou, en Grèce, en Inde, au Qatar ou encore à Taïwan.


D’un point de vue technique, le Mirage 2000, d’une envergure de 9,13m et d’une longueur de 14,34m, est équipé d’un moteur SNECMA M53-P2 créé par la filiale du même nom de la société Safran Aircraft Engines. Celui-ci procure une poussée de 98 kN à l’avion. Cette poussée est nécessaire pour faire décoller l’engin pouvant peser jusqu’à 17,5 tonnes.

L’avion de chasse est équipé d’un armement interne composé de deux canons de 30mm ainsi que de 9 points d’emport sur lesquels peut être encré des réservoirs largables de carburant, des missiles ou encore des bombes.

Le Mirage 2000 peut atteindre une vitesse atteignant mach 2,2 autrement dit 2,2 fois la vitesse du son soit 2717 km/h et peut plafonner jusqu’à 60 000 pieds soit 18 300 mètres. Son rayon d’action est de 830 nautiques soit 1537 km.

Bien qu’étant un appareil redoutable, le Mirage 2000 laisse progressivement sa place au nouvel avion de chasse moderne, le Rafale.




Bibliographie et articles relatifs au sujet qui peuvent vous intéresser :
113 vues0 commentaire

ARTICLES RECENTS