Toussus lutte pour la liberté de voler… sans bruit !

Le grondement des avions est-il une fatalité pour la commune de Toussus-le-Noble ? Tout pilote souhaitant se poser à LFPN doit respecter le circuit à la lettre ! Un futur breveté questionne son instructeur sur les autres mesures qui permettent aux riverains et aux usagers de la plateforme de vivre en bonne intelligence. Diminuer la pollution sonore implique conserver la liberté de voler...


atterrissage-decollage-lfpn-LFPN-coucher de soleil- sunset-nuages-pistes-helicoptere-LFPN-lfpn
Dernier atterrissage à LFPN avant la nuit aéronautique, fixée 30 min après le coucher du soleil.

Les riverains se plaignent-ils de ce bruit à cause de l’augmentation de trafic ?


atterrissage_avion_decollage_piste-LFPN_lfpn_traffic
Check-lists effectuées, le bimoteur au point d'attente est prêt à décoller.

L’aérodrome de Toussus-le-Noble n’a pas toujours été aux environs d’une ville. Au temps de Robert Esnault-Pelterie ou des frères Farman, avant la première guerre mondiale, l’aérodrome se trouvait dans la campagne, loin de toutes habitations et loin de tous problèmes liés aux bruits du trafic aérien. Aujourd’hui, il a été rattrapé par l’urbanisation et se trouve en zone péri-urbaine.

Si ce n’était que cela, le mal serait peut-être acceptable pour les riverains... Le problème est que l’activité s’est intensifiée durant les années. Maintenant, même si le trafic a déjà dû être réduit, il consiste en plus de mille passages quotidiens. Ces passages peuvent être ceux d’avions de faible tonnage mais aussi de plus gros porteurs.


A quoi sont dues précisément ces nuisances sonores ?

Elles sont principalement dues au fonctionnement de moteurs thermiques... Lorsque le temps est beau et que la chaleur est importante, l'air est moins porteur et les avions montent moins vite. Afin de pouvoir s’arracher du sol, les pilotes doivent pousser un peu plus les gaz, ce qui provoque davantage de bruit. Mais il y a aussi des nuisances dues au sillage de l’air par le fuselage de l’avion, le bourdonnement des hélices et aussi le bruit des trains d’atterrissage sur la piste. Tout ceci cause beaucoup d’ennuis aux riverains. C'est pour cela que je coupe les moteurs pour l’atterrissage.


Existe-t-il des répercussions sur la santé des riverains ?


nuit-nature-landing-atterrissage-decollage-approche-approach-lfpn-LFPN-avions-avion
Un PA28 à l'atterrissage clôturant un long vol de nuit.

Dans la majorité des cas, les riverains parlent d’une gêne auditive qui détourne leur attention et affaiblit leur concentration ce qui affecte leur qualité de vie. Certains s’y habituent et n’y font plus attention mais d’autres non...

Dans les cas les plus graves, la santé est nettement impactée. On nous a rapporté des troubles du sommeil, des maux de tête, des cas de stress, d'anxiété, de paranoïa, d'hypersensibilité aux fréquences aiguës, mais aussi des malaises, cancers et AVC.


Ces gênes ont-elles abouti à la mise en œuvre de nouvelles lois ?


atterrissage_avion_lfpn_LFPN_decollage
Equipé d'un silencieux, le PA28 respecte les conditions exigées par l'aérodrome.

En Europe, ces plaintes ont conduit à la création d'une directive visant à contrôler les surfaces aériennes concernant le bruit qu’elles engendrent.

En France, une loi relative à la lutte contre le bruit, qui contient notamment une « taxe d'atténuation des nuisances sonores » payée par les compagnies aériennes, a été adoptée en décembre 1992.

Certains aéroports sont capables d’assurer, au voisinage, l’isolation des biens de particuliers, comme le montre l’exemple de l’aérodrome de Toussus-le-Noble.

Concernant Toussus-Le-Noble, un arrêté a été pris en juillet 2011 en réponse au ras-le-bol des habitants. Celui-ci continue néanmoins à se manifester, par exemple à travers une pétition de 2019 qui a recueilli près de 700 signatures. Plusieurs limitations ont ainsi été mises en place par le gouvernement et l’aérodrome lui-même.

Des contraintes de déplacement des pilotes, modifiant leur trajectoire, ont aussi été mises en place par le gouvernement.


Ci-contre la carte VAC (Visual Approach Chart) de cet aérodrome, utilisée par les pilotes d’avions légers principalement par la catégorie des vols à vue (VFR : Visual Flight Rules).

Les pilotes d’avions et d’hélicoptères sont contraints de respecter des trajectoires précises afin d’intégrer ou de sortir du circuit de l’aéroport. Elles sont tracées en magenta pour les départs et en noir pour les intégrations.

Les villes à ne pas survoler sont ci-dessus entourées en bleu.


Y a-t-il eu d’autres idées pour réduire la pollution sonore ?


Oui ! Une des solutions pour diminuer la pollution sonore est d’installer des silencieux sur nos aéronefs. Il existe plusieurs silencieux permettant de diminuer le bruit que produit ton avion, comme passer au pot d'échappement Chabord pour une réduction de 4 décibels en moyenne (plus d’informations à la fin de l’article). Les silencieux ne diminuent en général pas les performances de l'avion, ce qui en fait un bon moyen de réduire la pollution sonore.

Une autre solution est le passage de ton hélice bipale à une hélice quadripales. En effet, l’augmentation d’une pale sur une hélice entraîne une diminution du bruit de l’avion d'environ 4 décibels.


Notre aérodrome a accueilli récemment un nouveau type d’avion léger alimenté à l’électricité et construit en série par Pipistrel (société de production d’avions ultralégers), l’Alpha Electro. Ce dernier, arrivé à Toussus-Le-Noble en fin janvier 2019, diminue de moitié sa pollution sonore comparé à un avion thermique grâce à son moteur 100% électrique permettant d’éviter l’émission de dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Ce moteur permet d’une part de réduire les nuisances sonores pour les riverains mais également d’augmenter le confort au sein du cockpit.

Néanmoins, un avion électrique présente certaines contraintes comme ayant un temps de recharge assez long (45min/140km). De plus, son poids très léger le rend sensible aux turbulences, et donc diminue le confort des passagers notamment les plus sensibles. Enfin l’instrumentation de bord, assez moderne est différente des modèles employés d’où l’importance de former de nouveaux instructeurs sur cette machine pour faciliter son apprentissage.

Donc pour répondre à ta question, cher élève, nous sommes en effet susceptibles de déranger les riverains à cause de nos écarts de trajectoire en partie lors des décollages pendant des vols venteux ; c’est pourquoi nous devons appliquer toutes les règles mises en place par les autorités...

Je t’encourage donc à être plus rigoureux du point de vue de ton pilotage mais également à penser à te qualifier sur l’avion électrique Alpha Electro pour faire face aux enjeux environnementaux.


Sacha BEN-AMOU, Daniel LAM, Augustin LAOUISSET, Luca MANTET, Benjamin MAUX

Reportage photo à Toussus : Sacha BEN-AMOU


Pour en savoir plus

Pétition pour la suppression de vols et la reconversion de l'aérodrome de Toussus-le-Noble

Arrêté du 29 juillet 2011 relatif aux conditions d'utilisation de l'aérodrome de Toussus-le-Noble

Vidéo du test de l'hélice 5-pales de DUC Hélices réalisé à l’aérodrome de Toussus-Le-Noble

Hélices en carbone de la société DUC Hélices en partenariat avec l’ONERA:

Pots d’échappement silencieux Chabord RobinDR400 120CV


311 vues0 commentaire

ARTICLES RECENTS