Qu'est ce que le programme BRJ-X ?



Concept du BRJ-X



Contexte historique


En 1996, Bombardier Inc, fabricant de jets d’affaires canadien, a racheté Canadair, un autre constructeur d’avions canadien le renommant Bombardier Aéronautique. Quatre ans plus tard, la nouvelle branche aéronautique de Bombardier Inc racheta Learjet, aussi constructeur de jets d’affaire américain. Ensuite, en 1992, le best-seller de Bombardier Aéronautique, le CRJ-200 de sa famille de jets régionnaux “Canadair Regional Jet” (CRJ) fut certifié.


Le programme BRJ-X


Le programme BRJ-X, signifiant “Bombardier Regional Jet eXpansion”, a été présenté en septembre 1998. Le but de celui-ci était de construire une famille de biréacteurs régionaux mono-couloirs capables de transporter 110 passagers. A cette époque, Bombardier Aéronautique voulait ouvrir une gamme d’avions de plus de cent sièges sur le marché, dans le but de concurrencer le constructeur d’équipements aéronautique néerlandais Fokker qui, dans les années 90, sortait les Fokker 70 et 100. Le BRJ-X devait être le plus grand et le plus économique de tous les avions de Bombardier qui se limitait, à l’époque, aux CRJ et aux Q-series. C’est aussi la première fois dans l’histoire du constructeur, qu’il développait un fuselage type 2-3 de 3.46m de large, et le BRJ-X devait être le premier avion avec les réacteurs placés sous les ailes et non à l’arrière du fuselage contrairement au CRJ.


Section du fuselage du BRJ-X


Que s’est-il passé ?


Comme on le sait, dans l’aéronautique, la concurrence est rude. En 1999, le constructeur brésilien Embraer évoquait le développement des E-jets au salon international de Paris. Il s’agit d’avions à 90 places ayant les réacteurs positionnés sous les ailes. Bombardier voulant à tout pris devancer le fabricant brésilien, choisit alors de privilégier le développement d’un nouveau CRJ, le CRJ-900, qui sera plus rapide à produire que le projet BRJ-X, car celui-ci sera construit sur les bases du CRJ-700, son petit frère.


La Renaissance du programme


Different BRJ-X views


Au début des années 2000, Bombardier Aéronautique renouvela le programme BRJ-X en proposant un nouveau projet.

Il s’agit d’un bi-réacteur régional à la pointe de la technologie capable de transporter 108 passagers. Il en existerait deux déclinaisons : une version classique, le BRJ-X-100, et une autre améliorée avec de meilleurs réacteurs et un rayon d’action plus grand, le BRJ-X-100ER. Le nouveau programme fut officiellement lancé à la fin de l’an 2000 avec l’objectif de livrer les premiers exemplaires au deuxième semestre de 2004. Ce projet fut bien accueilli par les compagnies proposant des vols régionaux, car pour une fois, un constructeur proposait une “vraie” gamme d’avions à plus de 100 sièges et non d’anciens avions modifiés de manière à pouvoir transporter 100 passagers.


La fin du programme


Seulement, le programme fut stoppé en 2004, puis remplacé, encore une fois, et renommé pour laisser place au programme CSeries.

Bombardier CS300 (programme CSeries)




Bibliographie et articles relatifs au sujet qui peuvent vous intéresser

44 vues0 commentaire

ARTICLES RECENTS