Regarde le ciel !

Comme à son habitude, Thomas, un jeune enfant de 8 ans, sortait le soir dans son jardin. Un grand jardin à la campagne, où il admirait les étoiles. On aurait pu dire que Thomas était un garçon totalement normal, les cheveux châtains, de grands yeux bleus, en pleine santé et plein de vitalité. Thomas avait une passion bien atypique pour son jeune âge : le ciel. Ce soir-là, il était environ 20h. L’été commençait à arriver peu à peu et la température devenait plus douce.


Ce jour-là, Thomas venait de recevoir le plus beau cadeau, un télescope. C’était un grand télescope bleu bordé de blanc, il était tellement grand qu’il fallait un tabouret pour que Thomas puisse regarder dedans. C’était la nuit parfaite pour observer le ciel, une nuit sans nuages. Les étoiles brillaient comme des étincelles, de nombreuses planètes étaient visibles et tout était calme.


Thomas sortait alors d’un pas décidé dans son jardin pour aller admirer ce ciel majestueux, accompagné par son grand-père. Il parlait souvent à sa famille de son rêve d’aller dans l’espace et de devenir astronaute mais, ce soir-là il en était vraiment convaincu. Il dit à son grand-père :


« Dis papy, tu penses que quand j’irai dans l’espace le ciel sera toujours le même ? »


Son grand père répond :

« Tu sais mon chéri, il n’est pas facile de devenir astronaute et cela n’est pas donné à tout le monde. Les astronautes sont des personnes très rares alors je pense qu’il ne faut pas que tu te fasses trop d’illusions »


Mais Thomas, décidé, insiste :

« Oui mais tu sais grand-père, moi je vais être un dès leur, et quand je serais là-haut je me mettrais à la fenêtre de la navette et je penserai fort à vous en observant la Terre »

« C’est une grosse ambition mais je te le souhaite mon chéri. Essaye tout de même de ne pas te faire trop d’illusions. »


Ce sujet de conversation avait toujours été difficile pour Thomas et ses proches car lui seul était persuadé qu’il allait arriver à accomplir son rêve.


Thomas restait convaincu et dit en regardant le ciel :

« Moi, plus tard, je serai astronaute. L’astronaute Thomas Pesquet. »

32 vues2 commentaires

ARTICLES RECENTS