La Fashion Week 2024 de Kristine Davis

Plus souples et mieux adaptées à la morphologie des astronautes, la NASA présente les nouvelles combinaisons pour marcher sur la Lune.


L’ingénieure de la NASA Kristine Davis a fait son entrée devant la presse, telle une Natalie Portman sur le tapis rouge de Canne, le 15 octobre dernier. Vêtue de la toute nouvelle combinaison spatiale, celle qui sera utilisée pour le prochain programme d’exploration lunaire Artémis 3. Moins rigide, elle a été conçue pour permettre aux astronautes de se mouvoir avec plus d’aisance lors de leurs sorties extravéhiculaires.


L’agence spatiale américaine a, en fait, conçu deux modèles : l’xEMU, de l’anglais Exploration Extravehicular Mobility Unit, et l’Orion Crew Survival Suit. La première sera utilisée pour marcher sur la Lune tandis que la seconde servira pour les phases de décollage, d’atterrissage et le trajet Terre-Lune. C’est avec classe et élégance que les astronautes vont faire leur entrée sur la Lune, à se demander si ce n’était pas le dernier projet du regretté Karl Lagerfeld.


L’xEMU a été étudié pour résister aux conditions extrêmes sur la Lune : tout d’abord, une excellente résistance aux écarts de températures, allant de -175°C à l’ombre à 125°C au soleil, parfaitement adaptée à la canicule de St Tropez. Plus hermétique, elle offrira aussi une meilleure protection face à la poussière lunaire. Un système de recyclage de l’air a été intégré à la combinaison offrant aux astronautes une autonomie en oxygène de 8 à 9h couplé à un système permettant l’épuration du dioxyde de carbone, un outil indispensable pour tous les usagers de la ligne 13 aux heures de pointes. Tirant les leçons de la tentative de la première sortie extravéhiculaire 100% féminine qui avait dû être annulée par manque de combinaisons en taille M, eh oui toutes les femmes ne font pas la taille 34 des mannequins de la fashion week, ce nouvel équipement sera adaptable selon les différents gabarits. Les combinaisons seront donc interchangeables, un véritable atout…De plus, lors d’une défaillance d’une partie de la tenue, il suffira seulement d’échanger la section défectueuse par une nouvelle pièce.


Le second modèle, l’Orion Crew Survival Suit résiste moins aux radiations et aux différences de températures que l’xEMU, mais soyez rassurés, en cas de dépressurisation accidentelle de la capsule Orion, il sera capable de fournir de l’oxygène et une protection à l’astronaute pendant environ six jours consécutifs. Cette combinaison est beaucoup plus fine et plus légère afin que les astronautes se sentent à l’aise lors de phases importantes du vol telles que le décollage ou l’atterrissage, tout comme vous dans votre jogging du dimanche matin.


Ne soyez pas étonnés de voir la fashion week 2024 sur la Lune.


Bibliographie et articles relatifs au sujet qui peuvent vous intéresser :

- Monde, Le. “La NASA Dévoile de Nouvelles Combinaisons Lunaires, plus Souples.” Le Monde.Fr, Le Monde, 16 Oct. 2019,

www.lemonde.fr/sciences/article/2019/10/16/les-nouvelles-combinaisons-lunaires-de-la-nasa-devoilees_6015703_1650684.html.

Consulté le 6 Dec. 2019.

244 vues1 commentaire

ARTICLES RECENTS