top of page

Le B-21 Raider, principal secret défense américain

Alors que nous traversons actuellement une période assez particulière sur le plan géopolitique à cause de la guerre opposant la Russie et l’Ukraine, de plus en plus de pays se décident à augmenter ou moderniser leurs armées respectives. Nous allons aujourd’hui traiter du cas des États-Unis et plus précisément encore de l’United States Air Force, la branche aérienne des forces armées américaines qui développe actuellement un nouveau prototype de bombardier stratégique, le B-21 Raider.

 

Tirant tout droit son nom du raid de Doolittle durant la seconde guerre mondiale (1942), le B-21 Raider est un bombardier stratégique à long rayon d’action conçu dans le cadre du programme Long Range Strike Bomber (LRS-B) qui consiste à développer une nouvelle génération de bombardier. Ce dernier est donc censé remplacer la flotte vieillissante de bombardiers B-1B Lancer et B-2 Spirit. Débuté en 2015, ce projet est, depuis lors, resté largement secret. Le Pentagone avait annoncé un premier vol pour 2022 mais ce dernier a finalement eu lieu le 10 Novembre 2023. Aujourd’hui encore, peu d’informations sont disponibles sur ses capacités et ses caractéristiques techniques.


Vue d'artiste des premiers designs du B-21 Raider (@Northrop Grumman Concept)


Selon son constructeur, Northrop Grumman, ainsi que l’USAF, ce dernier sera capable de transporter des charges utiles lourdes comme des armes thermonucléaires (on pense notamment à la bombe B61) et de pénétrer les défenses aériennes ennemies les plus sophistiquées. Il sera également doté des technologies les plus avancées en matière de surveillance, reconnaissance et de guerre électronique faisant du B-21 Raider un adversaire redoutable pour les autres nations. Conçu comme composant principal d’une grande famille de systèmes de défense nationale, son coût total avoisine les 100 milliards de dollars ce qui en fait l’un des projets les plus chers de l’histoire de l’USAF.

On remarque donc ici, assez clairement, cette envie de modernisation des armées exprimées plus haut surtout quand on sait que le gouvernement américain prévoit d’en commander une centaine au moment de sa mise en service. Seulement, bien que salué par de nombreux experts militaires, ce projet suscite également bon nombre de critiques car son coût élevé pourrait compromettre d’autres programmes de défense importants.


Le B-21 photographié lors de son premier vol le 10/11/2023 (@Twitter photo)


Concernant ses caractéristiques techniques, nous ne disposons d’aucune information car ces dernières sont classées secret défense par les Américains. Néanmoins, avec le début des tests en vol, nous ne devrions pas tarder à obtenir de plus amples informations le concernant aussi bien sur ses caractéristiques techniques que sur son design et le rôle qui lui sera conféré dans la défense nationale.

 

Finalement, le B21 est un projet avant tout passionnant aussi bien pour les amateurs d’aéronautique que pour l’US Air Force et représente une avancée technologique majeure pour le secteur de l’aérospatiale ainsi que de la défense. Ce dernier jouera un rôle clé dans les futures stratégies de défense nationale en tant que plate-forme de frappe globale, de dispositif de surveillance ainsi que de reconnaissance. Enfin, il sera également capable de travailler conjointement avec d’autres avions de combat actuels tels que le F-35 ou le F-22 et permettra ainsi de renforcer la capacité de l’armée américaine à mener des opérations de guerres multidimensionnelles.


Bibliographie

 

 

 

 

29 vues0 commentaire

Comments


ARTICLES RECENTS

bottom of page